SORTONS DU TUNNEL !

Le nouveau Tunnel sous le Semnoz ; un désastre annoncé.

Il faut le répéter encore et encore, il ne s’agit pas d’être systématiquement contre ce projet : si ce projet pouvait apporter ne serait-ce qu’un début de solution il faudrait le faire, malheureusement c’est loin d’être le cas, il n’y aucune raison objective pour accepter ce projet nuisible à la santé publique, à l’environnement, à la sécurité, à la mobilité, au contournement d’Annecy et aux finances publiques. Il est difficile de comprendre les raisons de cet entêtement à vouloir réaliser un nouveau tunnel sous le Semnoz, il y a-t-il une raison secrète ou inavouable ?  Renoncez à ce funeste projet : Il y a plus de noblesse à renoncer à une folie que de persévérer dans l’erreur. 

Faire ou laisser croire aux automobilistes coincés dans les embouteillages bi quotidiens de la RD1508 que le tunnel sous le Semnoz serait la solution des problèmes de circulation est une mystification. Certains prétendent même que c’est la seule solution et qu’il n’est pas nécessaire d’essayer autre chose !


Il est pourtant facile de comprendre, particulièrement en saison de ski, que les touristes suisses, allemands ou italiens seront, à partir de l’A41, automatiquement guidés vers Albertville via le tunnel sous le Semnoz, ce qui engendrera un supplément de circulation de plusieurs milliers véhicules par jour, c’est l’effet GPS. Preuve pas l'exemple : Trop de bouchons sous le tunnel de Fourvière ? La faute aux GPS ! Si les automobilistes sont victimes des encombrements sur l’A6 au niveau du tunnel sous Fourvière, c’est à cause des GPS. Selon le Progrès, cet axe qui passe par le centre-ville de Lyon, est systématiquement indiqué par les appareils des automobilistes. Il s’agit en effet du trajet le court en termes de kilomètre.
Ø  Ce projet détériore, si cela était encore possible, la situation par une augmentation du trafic routier de 43 à 48% chiffres démontré par toutes les études indépendantes.

Lire la suite et télécharger le document

Contournement d’Annecy via «Seynod-Sud» et la voie rapide Faverges-Ugine-Albertville

Contournement d’Annecy via « Seynod-Sud » et la voie rapide Faverges-Ugine-Albertville

Le nouveau tunnel sous le Semnoz prévu au sud de Sevrier est contre-productif et aggravera fortement la situation au lieu de résoudre le problème en débouchant dans la zone industrielle de Vovray saturée en permanence.

D’autre emplacements existent et permettraient un véritable contournement d’Annecy et autrement plus efficace au sud de Saint-Jorioz pour aboutir au diffuseur n°15.1 de l’A41 baptisé « Seynod-sud » et situé à Chaux (Voir carte ci-contre).

Et ainsi réaliser la liaison directe par voie rapide en complétant la voie rapide d’Albertville-Ugine et le contournement de Faverges. En réfléchissant un peu, le financement sera facile à trouver … je pense que nos élus ont suffisamment d’imagination pour comprendre que l’accès à l’hôpital au nord d’Annecy, le parc des Glaisins et pour les frontaliers l’accès rapide à Genève passe par cette solution.

Je pense aussi que ce n’est pas notre rôle de proposer des solutions routières …

Claude Mauriange, Conseiller Municipal de SEVRIER, le 8 février 2018

Télécharger le document

En route pour 2018,

Meilleurs vœux, bonne année et bonne santé, c’est vraiment trop banal, j’ai plutôt envie de crier contre la bêtise, l’injustice ou la maladie.


L’an passé, je pensais que 2017 serait l’Annus horribilis, hélas 2018 risque de battre tous les records de l’absurdité si nous persistons à vouloir dépenser des sommes extravagantes pour des projets pharaoniques inefficaces et inutiles.
Pensons à nos enfants et nos petits-enfants, arrêtons de financer de "Grands Projets Inutiles et Imposés", ce sont des milliards d’euros dépensés pour dégrader encore plus la situation économique et l’environnement.


Nous devons réfléchir avec les associations d’usagers sur la pertinence du projet du nouveau Tunnel sous le Semnoz (Haute-Savoie), qui n’est ni LA SOLUTION ni LA PRIORITÉ. Cette folie qui va coûter au final plus de 500 millions d’euros. Pour cette somme nous pourrions construire un Lycée, une piscine olympique couverte, une patinoire et pourquoi pas un hôpital au sud du Lac d’Annecy afin de limiter les déplacements vers Annecy.


Il resterait suffisamment d’argent pour construire un système de transport moderne comme le tram de Besançon à moins de 15 millions / Km.

PRT (Transport Personnel Rapide) 


Et pourquoi par un PRT (Transport Personnel Rapide) automatique, modulaire, performant, économique, non polluant et indépendant des voies existantes, qui pourrait desservir l’ensemble de la population autour du lac d’Annecy. Un système de transport qui s’intègre au paysage du lac d’Annecy pour devenir un atout touristique et un symbole de modernité. Pratiquement sans emprise au sol, qui demande peu de travaux, donc pas de manque à gagner pendant les travaux pour les commerçants. Enfin un système transport remarquable par sa régularité, sa rapidité, son cadencement élevé, son amplitude horaire importante et son confort propre à séduire la plupart des automobilistes (à condition d’être un préalable).

Alors oublions les solutions du siècle dernier et choisissons des solutions d’avenir !

Claude Mauriange
Conseiller Municipal de SEVRIER
31 décembre 2017